Cinq conseils pour stimuler l’innovation organisationnelle

Toute entreprise peut tirer profit d’une impulsion de technologie, y compris un distributeur d’équipement industriel de 84 ans et une figure marquante de la vente au détail canadienne de 94 ans. Gary Agnew, vice-président de Finning Digital, une entreprise de Vancouver, et Chris Greenfield, Services financiers de Canadian Tire, une entreprise de Welland, en Ontario ont toujours amené leurs entreprises à innover en adoptant de nouveaux processus et de nouvelles technologies.

Au sommet Internet of Things and digital transformation (Internet des objets et transformatino numérique) de Wavefront tenu le 1er mai à Toronto, ils ont tous les deux partagé leurs réflexions sur l’innovation au sein des entreprises. Nous vous présentons ci-dessous leurs conseils destinés aux champions internes de l’innovation.

1. Être un conteur : Il est plus simple de demander des changements en parlant d’une illustration hypothétique pour montrer à quoi ressemblera une entreprise après la mise en œuvre de nouveaux processus ou de nouvelles technologies, ou en se servant d’exemples de réalisations d’entreprises semblables menées à bien grâce à l’innovation. « Les histoires constituent l’outil le plus puissant dont nous disposons, » mentionne M. Agnew. « Les histoires nous intéressent depuis notre plus tendre enfance. Nous écoutons des histoires, nous y portons attention et nous nous en souvenons. »

Par exemple, lorsqu’il a fait la promotion de la technologie auprès de l’équipe de direction de Finning, plutôt que d’ennuyer son auditoire avec la méthodologie, M. Agnew s’est servi d’exemples pour montrer ce qui arrive après l’implantation du logiciel de gestion Agile. Ce logiciel sépare un projet en étapes et interagit avec les intervenants à chaque étape pour améliorer constamment le produit final.

2. Toujours accorder la priorité aux clients : Lorsque de grandes entreprises mettent des changements en place, elles oublient souvent de se concentrer sur les clients et de voir ce que le changement représentera pour eux. « Vous devez comprendre comment le client se sent et faire preuve d’empathie, » explique M. Greenfield

3. Se servir d’outils visuels : Les outils visuels et l’infographique aident grandement à communiquer un message, » affirme M. Greenfield. Il est souvent plus simple d’illustrer un processus compliqué à l’aide d’images ou de modèles, plutôt que d’essayer de l’expliquer. « Cette méthode peut entraîner des coûts, mais votre auditoire saura vraiment de quoi vous parlez, » ajoute-t-il.

4. Être flexible : Pour que la promotion de l’innovation se fasse à l’interne, les gestionnaires doivent être novateurs eux‑mêmes. « Vous devez être un MacGyver et inventer constamment de nouveaux outils pour faire passer votre message, » indique M. Greenfield. Une revue de l’expérience client peut être la meilleure solution pour un groupe, alors que pour un autre, il sera préférable de couper et d’assembler des images de magazines.

5. Mettre en œuvre : Avoir une bonne idée novatrice n’est pas suffisant. « Vous devez avoir les ressources pour transformer l’idée en un nouveau produit, processus ou modèle de gestion, » ajoute M. Agnew.

« L’innovation représente toujours un changement et un risque, » explique M. Greenfield. « C’est quelque chose de nouveau. Ce n’est pas simplement une idée. Il faut la concrétiser. »